2e prix, 2e rang
Concours de projet Nouveau Cycle d'Orientation à Vernier
Publiée le 30-04-2018 à 08:49

L'Etat de Genève vient d'adjuger le concours de projet d'architecture en pool pluridisciplinaire SIA 142 à deux degrés pour le nouveau Cycle d'Orientation à Vernier, sur le site de Balexert, en remplacement du cycle du Renard.

L'Office des Bâtiments a attribué à notre projet, développé avec le bureau Widmann architectes Sàrl, le 2e prix, 2e rang.

Rapport du jury

Le projet a séduit le jury par les qualités spatiales et d'usages du dispositif des préaux aériens. Il permet d'organiser les cadrages visuels du paysage et les transparences qui mettent les différentes parties en relations visuelles. C'est une approche inspirée des écoles de type pavillonnaire genevoises mais elle rappelle aussi les projets des avant-gardes modernistes qui s'étaient saisis de ces thèmes.

L'écriture architecturale est originale dans une forme d'expressionisme constructif mais aussi habile puisqu'elle permet de dissocier les matériaux: béton pour la structure et bois pour les entités des salles de classes, résolvant simultanément les questions liées à l'isolation thermique.  

Description du projet

Le projet propose un ensemble scolaire en forte relation avec la dimension paysagère du lieu. Trois bâtiments s’articulent dans un parc autour d’une galerie extérieure. Cette dernière agit à la fois comme hall de distribution et comme préaux suspendus, permettant une bonne répartition des flux et des groupes dans un complexe devant accueillir 900 élèves.

Construction, matérialité

La construction et la matérialité ont été pensés aussi bien du point de vue du caractère et d’identité du projet qu’en terme de durabilité et performance. Le choix structurel s'est porté sur un système porteur mixte bois et béton. La distribution extérieure ainsi que la structure verticale des façades sont en béton. Les structures verticales intérieures des bâtiments sont en bois et les dalles sont mixtes bois-béton. Le recourt à l’utilisation du bois semble une réponse appropriée au projet et au contexte. Il s’agit en effet d’un matériau naturel, renouvelable, recyclable et très performant en termes d’écobilan.

A l’intérieur, le bois reste apparent et d’une manière générale, les matériaux seront, dans la mesure du possible, résistants aux sollicitations. Conformément aux normes AEAI en vigueur, le concept sécurité permet d’utiliser le bois comme matériau structurel et de revêtement.

Conception architecturale et structurale

Le choix des matériaux et des systèmes constructifs ressort de la conception établie en étroite collaboration entre l’architecte et l’ingénieur civil. Celui-ci vise à utiliser de façon rationnelle les performances globales des matériaux afin de répondre de manière cohérente et équilibrée aux contraintes architecturales, structurales, environnementales et économiques du projet.

Du 1er au 2e tour, le principe structurel mixte béton/bois s’est affiné tant du point de vue constructif que formel. La structure en béton autoportante extérieure constitue la façade et donne son caractère au bâtiment. Afin de l’intégrer à l’échelle du paysage, les piliers verticaux, distribué tous les 8m sur double hauteur forment des cadres dans deux directions avec les dalles en béton des préaux. Cette modulation à géométrie variable est reprise dans les bandeaux de façade, formant une continuité pour toute la carapace du bâtiment.

A l’intérieur, le faux plafond sous la structure bois reprend la même géométrie, donnant une cohérence et une relation forte entre les halls extérieurs et intérieurs de l’école, malgré leur différence de matérialité. Les nuances de couleurs terreuses pour les matériaux se marient aux tons du parc. La structure béton, l’asphalte coulé sur la galerie et une chape poncée imprégnée (type terrazzo) intérieur sont teinté de couleur sable et s’harmonise avec la couleur du bois intérieur.